Le syndrome WordPress

Syndrome WordPress

Selon une étude de marché de w3techs, à l’heure actuelle plus d’un tiers du web est propulsé par le CMS WordPress. Selon la même source, si on réduit à l’usage des CMS uniquement, c’est 60% des sites qui utilisent WordPress.

Ce CMS est désormais presque ancré dans les mœurs, et quand un prospect vient demander un site il n’est pas rare que la demande ressemble à « je veux un site WordPress, comme ça je pourrai l’administrer moi-même ».

Quand on creuse un peu, l’idée derrière cette affirmation est que d’une part WordPress semble être une solution facile et une réponse à toutes les problématiques, et d’autre part qu’être indépendant dans la gestion de son site est de toute évidence la meilleure solution (idée).

Sauf que WordPress est un CMS (Content Management System), donc initialement pensé pour créer et diffuser du contenu, et open-source. Il doit donc évoluer et si il est totalement personnalisable, c’est aussi la possibilité d’implémenter n’importe quoi n’importe comment.

La popularité gage de qualité ?

Avec +60% de part de marché des CMS, c’est une lapalissade que de qualifier WordPress de populaire.

Est-ce pour autant gage d’avoir un site de qualité ? Qu’est-ce qu’un site de qualité ?

Pour moi un site de qualité, c’est un site qui est professionnel (design, ergonomie, contenu, sans bug) et adapté à un besoin. Aussi robuste que puisse être le socle technique, un CMS ne sera donc pas toujours la solution pour combler ce besoin.

Mais avec WordPress, on a accès à beaucoup de modules et je peux faire tout ce que je veux.

Oui, WordPress vous permettra de faire beaucoup de choses. Tellement que le site officiel annonce plus de 55 000 extensions. Wow. Ca ouvre le champ des possibles. C’est aussi la porte ouverte pour rajouter tout un panel de fonctionnalités qui seront inutiles pour vos visiteurs et alourdiront votre site.

C’est aussi la porte ouverte à gérer et installer vous-mêmes des modules, vous  pourrez être indépendant. Avez-vous les capacités techniques à administrer votre site ? Si jamais vous installez une extension qui fait buguer votre site, saurez-vous le remettre d’aplomb ?

Le web ne se limite pas à WordPress et PHP

Quand on observe les chiffres diffusés par w3techs, 2 informations ressortent :

  • On ne trouve quasiment que des CMS en PHP
  • Derrière CMS on trouve de la gestion de contenu, du script e-commerce, de l’open-source (WordPress, Prestashop, Magento, Drupal, Joomla…) et du propriétaire (WIX, Squarespace, Blogger, Shopify…), quand ce n’est pas ce qui s’apparente plutôt à un framework (j’ai découvert Hugo par exemple dans cette liste)

Donc en souhaitant proposer un panorama de l’existant déployé, on se retrouve avec un mélange des genres.

Peut-être est-ce du fait qu’ils n’ont pas la taille requise, mais si on trouve Shopify, pourquoi pas Wizishop ? Si on trouve du PHP, pourquoi pas du python avec Django, du Ruby on Rails avec Refinery ou celui que nous préconisons régulièrement le CMS open source en .Net Umbraco ? Ce serait à croire que le web repose sur le PHP… alors que ce langage ne semble pas être le plus utilisé et qu’il serait en perte de vitesse.

Quoi qu’il en soit, chacun de ces CMS a ses avantages et ses inconvénients.

Lorsque vous démarrez un projet, pour un nouveau site, une refonte ou une migration, pourquoi vouloir imposer une solution technique ?

Si vous pouvez la gérer et l’administrer en interne, soit. Mais si vous devez faire appel à un prestataire, pourquoi ne pas écouter ses conseils ? Profiter de son expertise sur une technologie ?

Je veux être indépendant, gérer mon site avec mes équipes

Souvent nous entendons la volonté d’avoir un site propulsé par WordPress accompagnée de celle de vouloir gérer son site en interne.

Cette volonté peut s’entendre, mais avez-vous vraiment regardé tout ce que cela engendrait ? En terme de structure, de coûts, de compétences à rassembler : infrastructure, maintenance, évolutions, sécurité, correctifs, design, graphisme, intégration, animation… Les compétences à rassembler sont vastes !

Il est tellement simple d’aller installer un CMS sur le premier hébergement venu qu’il paraît tout aussi simple de déployer et faire vivre un site. Mais aujourd’hui encore, si vous soulez avoir un site qui tient et se développe dans le temps, mieux vaux être accompagné de professionnels.

Si vous travaillez avec des professionnels, ils en savent sans doute plus que vous sur le sujet. Alors écoutez les conseils et profitez de leur expérience et compétences et ne leur imposez pas un WordPress !

Partager cet articleTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Un projet, des idées, des envies, des questions? Contactez-nous