Google : une nouvelle interface pour ses résultats

Depuis quelques jours, Google déploie et généralise progressivement une toute nouvelle interface pour ses nombreux utilisateurs.

Cette information ne défrayera probablement pas autant la chronique que l’émergence éphémère de Chatroulette ou les derniers Tweets de Mr Demi Moore.

On imagine mal en effet 2 personnes discuter autour de la machine à café le lundi matin et se dire « Tiens tu as vu la nouvelle interface de Google ? Ca change tout quand même… »

Pourtant les dernières modifications opérées de manière plus ou moins visibles sur le moteur de recherche ne seront sûrement pas sans conséquences dans nos habitudes quotidiennes. Des changements qu’il ne faut pas prendre à la légère dans le cadre de votre stratégie de référencement.

  • Que recherchons-nous et comment pouvons-nous le faire ?

Il n’est pas inutile de le rappeler, mais travailler le référencement de votre site signifie mettre en oeuvre l’ensemble des moyens qui permettront d’augmenter votre visibilité dans les moteurs de recherche.

Il est donc indispensable de ne pas s’arrêter exclusivement sur les résultats naturels du moteur mais également de porter son attention sur l’ensemble des services qui sont liés.

C’est pourquoi en complément de Google, nous utilisons par exemple :

  • Youtube / Dailymotion pour optimiser la visibilité de vos vidéos
  • Google Maps pour localiser votre activité dans le service de cartographie de Google
  • Les blogs et forums pour veiller à votre bonne réputation en ligne
  • ou encore Twitter ou Facebook pour communiquer différemment auprès de cibles privilégiées

  • Google met le paquet sur la recherche universelle

La nouvelle interface met en avant les services que l’immense majorité des internautes n’utilise pas ou peu, et ce par méconnaissance et / ou par manque d’accessibilité à ces différents filtres de recherche.

Le critère de pertinence de Google n’est autre que le fruit d’un algorithme au secret particulièrement bien gardé. Mais « en tant qu’humains », nous avons d’autres critères qu’une formule mathématique, aussi complexe soit-elle, ne peut encore intégrer. C’est pourquoi, Gogole a repensé la présentation de ses résultats pour offrir plus de simplicité mais aussi plus de possibilités à ses utilisateurs. Il est désormais plus aisé de ne retenir que les résultats qui nous intéressent en les filtrant par :

  • date de publication
  • type de document (image, vidéo…)
  • ou encore par origine (Blog, forum)

Une colonne bien visible sur la gauche met clairement en évidence l’ensemble de ces éléments, le tout servi par des pictogrammes colorés et une page globalement plus agréable nous donnant ainsi la possibilité d’aller plus simplement au-delà des résultats proposés.

  • L’internaute replacé au centre des recherches

Mais si nous avons de plus en plus la main sur leur affichage, serons-nous pour autant moins dépendants des résultats dictés par les robots ? Rien n’est moins sûr puisqu’à terme Google pourra intégrer ces données comportementales dans son algorithme. De quoi attribuer encore plus d’importance au facteur humain et ainsi renforcer la pertinence de ses résultats.

Google n’a qu’un mot d’ordre : « Maximiser l’expérience de l’internaute ». Autrement dit, faire en sorte que l’on trouve le plus facilement possible la réponse aux questions que nous posons dans la barre des recherche du moteur.

  • Vers l’indexation du contenu en temps réel

Le futur de Google passe aussi par plus de réactivité avec la mise en place progressive de l’indexation des contenus en temps réel. Ce procédé est déjà en place depuis plusieurs semaines pour les comptes Twitter ou les sites d’actualités. Ces derniers se sont vus attribuer une place de choix dans les pages de résultats. Mais il est très probable que tout ceci se généralise à terme pour l’ensemble des pages Web. Les conséquences seraient importantes pour les référenceurs qui devraient pouvoir ajuster leur stratégie plus rapidement.

Comme en témoignent l’accord signé entre Yahoo et Microsoft Bing l’année dernière ou encore l’envolée de Facebook qui commence à faire sérieusement de l’ombre à Google, la concurrence s’affirme. Les enjeux de la recherche en ligne sont énormes. Google évolue en permanence, son algorithme étant officiellement modifié environ 300 fois par an. Mais en procédant cette fois à des changements plus visibles, le Géant de la recherche fait passer un message et s’affirme encore un peu plus comme un leader indétrônable.

Partager cet articleTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
Un projet, des idées, des envies, des questions? Contactez-nous