Gestion de projet web : êtes-vous agile ?

Dans un contexte économique actuel caractérisé par un changement quasi permanent, les méthodologies de gestion de projets web évoluent.

On parle beaucoup de la méthode Agile, mais qu’est-ce que l’approche Agile au juste ? Comment s’applique-t-elle concrètement ?

Reprenons donc depuis le début et faisons le point sur ce que l’on entend par la gestion de projet. Une définition simple et concise pourrait être « réaliser les idées du client, le plus vite possible, le moins cher possible ! ». Trois piliers ressortent dans cette idéologie :

  • le coût (le moins cher possible)
  • le temps (le plus vite possible)
  • l’objectif (les idées du client, ni plus, ni moins)

Si ces trois points sont respectés, la satisfaction du client est une conséquence directe.

Méthode classique Vs méthode Agile

Le déroulement d’un projet, aussi appelé cycle en V, repose sur des étapes « clé », basées sur des méthodes de management appliquées quotidiennement. Ces étapes sont :

  1. Le recueil des besoins
  2. L’analyse détaillée
  3. La conception détaillée
  4. Le développement
  5. Les tests, la recette
  6. La livraison

Quand on applique ces règles à la lettre, on a donc pleinement conscience qu’il n’y aura qu’un cycle monolythique et que tout changement des spécifications pendant la phase de développement peut mettre en péril le projet ! C’est à ce moment qu’on réalise ce que l’agilité veut dire ;)

Comment faire de l’agile ? On découpe le projet en plusieurs cycles qui viennent se compléter au fur et à mesure. Chaque cycle est un condensé des six étapes mentionnées précédemment. Les besoins du client peuvent donc changer d’un cycle à l’autre, ces changements sont même encouragés dans une optique d’amélioration continue. Attention toutefois à ne pas tomber dans l’anarchie totale, il faut tout de même respecter quelques règles.

J’en entend déjà certains dire : « Oui, mais moi j’ai toujours utilisé les cycles en V et ca me va très bien ! »

Ok, pourquoi pas, en effet, il faut savoir que les méthodes agiles ne sont pas la réponse systématique à la gestion de projet en 2014 !

Que ce soit la méthode classique ou la méthode agile , aucune n’est magique. La réussite d’un projet reposera toujours sur les acteurs du projets, pas sur la méthode.

Quelles sont les promesses de l’agile ?

Des cycles courts, une réactivité accrue, un niveau de qualité supérieur.

Cette méthode place l’humain au centre du processus : les individus et leurs interactions, la collaboration avec le client, l’adaptation au changement… Elle repose également sur des résultats rapides et immédiatement visibles ; des objectifs révisables, des budgets et délais globaux, révisés en permanence.

Le client a souvent un concept majeur entête, un cap, sans pour autant avoir le chemin. Ce cap est un souvent un objectif stratégique majeur qui nécessite sa forte implication. Les méthodes agiles répondent à ce besoin.

La force de cette méthodologie est d’apporter le changement des organisations et trouver ainsi des leviers de compétitivité.

Nous faisons le choix de ces 2 méthodes en fonction de votre projet et de votre implication.

Parmi les différentes méthodes agiles, nous allons faire un focus sur SCRUM, mais ce sera dans le prochain article ;)

Partager cet articleTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

1 Response

  1. Caroline O. dit :

    Bonjour,
    Merci pour l’article, à quand le prochain sur Scrum ?
    Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Un projet, des idées, des envies, des questions? Contactez-nous